mercredi 13 mars 2013

Dig up her bones, but leave the soul alone

Ainsi me voilà repartie dans l'aventure du blogging. Qui sait pour combien de temps étant donné le nombre de tentatives avortées à mon actif.
Depuis que j'ai quitté skyblog (même pas honte) j'ai toujours ressenti le manque d'un espace en ligne pour raconter ma vie et échanger. Tumblr ne me semblant pas l'endroit idéal et blogger m'ayant toujours semblé être l'interface la plus simple à maitriser, me voilà.

Je suis loin d'avoir une vie trépidante remplie d'anecdotes à raconter, pas de talent particulier à exposer, en gros, rien à faire ici. Et pourtant.

Amandine donc, 18 ans bien tassés. En première année de fac mais peut être plus pour longtemps. Névrosée et ayant un problème majeur avec le fait de prendre des décisions. Plus je me tiens loin des gens, mieux je me porte. Problème évident de sociabilité. Contradiction sur pattes. Sédentaire complaisante qui rêve de voyages et d'horizons nouveaux. Noyée dans les riffs, les cris et les sons de double pédale depuis trop longtemps pour que ce soit récupérable. Amoureuse des graffitis corporels et autres perçages de peau intempestifs. Féministe convaincue. Sorcière viking sataniste voyageant à dos de dragon. J'ai trop de fois risqué de manquer un bus en voulant toujours rester quelques minutes de plus devant mon écran. Je n'ai pas d'ambition à convaincre à tout prix, mais je t'aimerai plus si tu es du même avis que moi. J'ai l'insulte facile et par défaut peu de foi en l'être humain. J'apprends à devenir moi même.
Je suis une personne charmante.


Je vous laisse sur cette chanson qui me hante depuis que je l'ai entendue pour la première fois, que j'ai écouté en boucle toute la journée et dont les paroles ne quittent plus mes pensées. (et dont le clip est ma foi pas dégueu) Si elle vous parle, vous l'avez certainement entendue dans le dernier trailer de la saison 3 de Game of Thrones.

 -- These are hard times for dreamers

2 commentaires:

  1. Ah toi aussi, tu étais sur skybouse... J'y suis restée de 2004 à 2011 et un peu 2012 ! Fiouuu, ça ne rajeunit pas ! Maintenant, c'est vraiment infréquentable, mais à l'époque c'était super, je ne cracherai pas dessus, y'avait des putains d'échanges et plein de gens intéressants comme sur Blogspot. (Bien entendu, fallait les trouver hein mais bon, skyrock quoi !)

    Et si si, tu as quelque-chose à faire ici, tu as rempli mon après-midi comme il se doit à me faire découvrir des choses et même permis de mettre en statut Facebook ta superbe citation de Maupassant qui m'a foutue une sacrée raclée dans la gueule héhé. J'ai deux séries en bonus qui m'attendent grâce à toi, des belles images dans la tête... !

    Enchantée Amandine qui a écrit cet article le jour de mes 22 ans. Je ne te pensais pas "si jeune", je ne sais pas pourquoi. Pourquoi, plus pour longtemps à la fac ? Tu veux faire quoi ? Indécise et névrosée, bienvenue au club m'dame. Putain, tout le reste aussi Oo Je suis presque mal à l'aise, tu déposes des mots sur mon identité qu'il me plait de parfois nier. C'est un peu la même sensation que si j'avais fait une grosse connerie, que j’espérais que personne ne m'ai vu et là tu serais là "je sais ce que tu as fais, je sais tout !" Haha

    Bref, j'ai donc fais le tour de ton petit blogounet. A la prochaine, Amandine ! Ce fût un plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était vraiment pas mal à une époque en effet, j'y ai fait de belles rencontres et j'en garde un bon souvenir :)

      Je ne pense pas rester à la fac parce que je ne m'y sens pas dans mon élément, et je ne pense pas que ça m'apporte beaucoup. Je ne sais pas encore ce que je veux faire, j'attends de trouver pour quitter la fac justement !

      Merci à toi pour tes nombreux commentaires :)

      Supprimer