mercredi 5 juin 2013

Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre.

J'ai découvert ce tumblr. Et j'ai l'impression d'avoir découvert un trésor. Il est tenu par un homme à qui les médecins ont annoncé qu'il ne lui restait que 30 jours à vivre, il y offre le récit des derniers jours de son existence.
Je n'arrive pas à savoir si avoir la chance de lire ces lignes tient du malsain ou de l'extraordinaire, en tout cas je pense avoir rarement été aussi bouleversée.


J'ai encore pleuré ce matin. Les larmes sont sorties de nulle part et une nouvelle fois pour cette satané même raison : l'auto-école. J'aurais bien aimé qu'on me prévienne que passer mon permis serait une telle source d'angoisse et d'emmerdes.
En résumé, 14 mai 2010, lendemain de mes 16 ans, juste avant de passer me faire poser un industriel dans le cartilage, je suis allée m'inscrire à l'auto-école accompagnée de ma mère. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé ce jour là, mais il fut le déclencheur d'une de mes principales sources d'angoisses depuis plus de 3 ans.
Début juillet 2010, après avoir repoussé ça pendant un mois et demi, je vais à ma première séance de code. Puis je repousse les suivantes, encore, encore, et encore. 8 avril 2011, je passe mon code et le réussi avec je pense à peine 20 séances de cours à mon actif. Encore un mois et demi à repousser la première séance de conduite. Au bout de 4, abandon. 
Et durant tout ce temps, les voix de mes parents, de ma famille, de mes amis. "Tu en es où pour ton permis?" "Tu vas au code samedi?" "Dis, il faudrait peut-être que tu y consacre un peu plus de temps." "Tu es allée prendre des rendes-vous de conduite?" etc, etc. Nulle part, non, je sais, non. 
Il y a deux semaines je suis allée prendre des renseignements pour m'inscrire dans une nouvelle auto-école à Aix. Je n'ai toujours pas été capable d'y retourner.

*
*
*

/!\ Spoiler Game of Thrones S03E09 à la suite de ces images. C'est du texte, scrollez en vitesse.

"It hurts so much, she thought. Our children, Ned, all our sweet babes. Rickon, Bran, Arya, Sansa, Robb… Robb… please, Ned, please, make it stop, make it stop hurting… The white tears and the red ones ran together until her face was torn and tattered, the face that Ned had loved. Catelyn Stark raised her hands and watched the blood run down her long fingers, over her wrists, beneath the sleeves of her gown. Slow red worms crawled along her arms and under her clothes. It tickles. That made her laugh until she screamed. “Mad,” someone said, “she’s lost her wits,” and someone else said, “Make an end,” and a hand grabbed her scalp just as she’d done with Jinglebell, and she thought, No, don’t, don’t cut my hair, Ned loves my hair. Then the steel was at her throat, and its bite was red and cold."



J'ai donc, comme la moitié de l'internet, vu et été choquée par l'épisode 9 saison 3 diffusé lundi. Non mais sérieux, j'ai jamais vu un épisode, toute séries confondues, aussi merveilleusement bien fait et aussi horrible en même temps. 
Comme il est hors de question que je revive ça (cet à dire avoir cette tête : @_@ pendant toute la soirée qui a suivi le visionnage) il va sérieusement falloir que je rattrape mon retard dans les bouquins et que je devance la diffusion de la série.

*
*
*

I don’t want to go to school. I don’t want to go to university. I don’t want to have a career. I don’t want anyone to expect anything of me ever ever ever. I just want to sit in a cocoon of blankets all day every day sleeping and reading books, because i don’t think i’m cut out for this whole ‘contributing member of society’ thing.

Sinon j'ai enfin commandé de nouveaux écarteurs, je peux donc enfin espérer voir mes lobes dépasser les 5mm.
Je meurs d'envie de repasser sous les aiguilles. Je trouve mon tatouage horriblement seul et mon épaule bien trop vide. Le problème c'est que le projet qui me tient le plus à cœur dans tout ceux que j'ai actuellement se trouve... sur le mollet. Voilà. C'est vrai que me faire encrer le mollet va beaucoup aider à agrémenter mon dragon sur l'omoplate. De toute façon, je pense que la somme à débourser pour un gribouillis de la taille de celui que j'envisage risque de bien vite me freiner.
J'ai également très envie de deux motifs ronds sur le devant des épaules mais je ne sais absolument pas quoi.
Je suis donc bien avancée.

Tandis que 20% de mes connaissances se préparent pour le Sonisphère (dont l'affiche ne m'a pas vraiment fait rêver), l'organisation du Wacken Open Air commence à relayer pas mal d'infos. Je réalise donc que dans deux mois, j'y serai \o/

Je parlais dans le dernier article d'Agalloch, j'ai découvert juste après l'avoir publié le groupe Woods of Ypres. Je me demande vraiment où the fuck j'étais pendant tout ce temps pour n'en avoir jamais entendu parler. Et bien sur ça serait beaucoup moins drôle si le groupe n'avait pas splitté il y a 2 ans après la mort du chanteur. Je ne verrai donc jamais ça en live, et je suis tristesse. 


Cette voix. Non mais cette voix.

6 commentaires:

  1. Ce tumblr me met franchement mal à l'aise, mais également pour une raison assez sournoise je l'avoue, qui est le fait que je ne sais pas si c'est vrai ou non. Dis comme ça c'est affreux, mais c'est plus fort que moi. J'ai toujours du mal à imaginer qu'étant condamné, on puisse vouloir écrire sur un blog au lieu de vivre à 100%. Le témoignage en lui-même est assez marquant mais il y a cette part de moi qui continue d'être sceptique, hélas.

    Sinon, pas de festival pour moi cette année hélas. Enfin, le Wacken, j'hésite encore. Il y a quelques groupes que je ne connais pas, alors je me demande si ça en vaut la peine. Tu y es déjà allée auparavant ?

    Pour Wood of Ypres, j'adore ce groupe. C'était un des favoris de mon meilleur ami - toujours lui, et je n'ai su que bien plus tard que le chanteur était mort. C'est vrai que c'est déprimant de se dire que certains groupes ne tourneront plus jamais et que l'on ne pourra pas les voir en concert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui je dois bien avouer que j'y ai pensé. En même temps que j'écrivais l'article je me disais aussi que si cet homme existe et qu'il meurt, et si comme je m'en doute cette histoire a eu le temps de faire le buzz, certains vont se faire un sacré paquet de fric... Ce qui serait encore bien plus malsain que le blog en lui même. Enfin j'espère que ce n'est pas un gros canular, j'ai envie de croire que non.

      Non ça sera la première fois. Je me disais aussi qu'il y avait eu de meilleures affiches mais comme je vois déjà arriver les dilemmes sur l'ébauche de running order qui a été publiée, il vaut peut être mieux que tout ne me donne pas d'étoiles dans les yeux! ^^

      Supprimer
    2. Oui je vois ce que tu veux dire pour le Wacken. J'ai vraiment envie de le tenter (ça ne coûte pas très cher avec le pack bus), mais bon, faut voir. Tu y vas accompagnée ? En tout cas j'espère que tu raconteras tes péripéties ici-même !

      Supprimer
    3. Je crois qu'il n'y a plus de places dispo même en y allant en bus (?)
      A vérifier, en tout cas une amie l'a pris et ils ont annulé le départ à Marseille parce qu'elle était soit disant la seule à partir de là, et elle galère vraiment à se faire rembourser alors méfies toi :/

      Oui j'y vais avec une bande d'amis (5 + les tentes + la bouffe + les vêtements dans une clio aux dernières nouvelles...) et il y aura très certainement une review ici ^^

      Supprimer
  2. Aaah, le permis. Quel formidable procédé barbare visant a réaliser certaines de nos craintes les plus irrationnelles ( ou pas ).
    Comme je te comprend. J'ai 25 piges et j'ai commencer le permis, il y a environ 2 ans et demi dans le but de trouver un boulot plus facilement ( c'est l'argument bidon que j'ai avalé en somme). J'ai pris la méthode conduite en même temps que le code. ça va, j’étais pas trop mauvais en théorie. la pratique a été étonnamment enrichissante... au début. Jusqu'a ce que deux coqs de basse-cour parviennent a me dégouter du volant jusqu'a la nausée. c'est simple, chaque fois que je passe a coté de mon auto-école en tram, j'angoisse.
    les cinq premières heures de conduite, j'avais l'impression d’être le roi de la route. avec deux monitrices super pédagogues et rassurantes. Ensuite, vint le trou du cul qui accélérait a ma place parce que je n'allais pas assez vite a son gout, ou qui s’insérait dans une voie d'insertion alors que trois tanks pouvaient me couper la route en moins de deux secondes tellement ils étaient proches. Puis le point goldwin revient au bouffon qui m'a fait conduire en me faisait bénéficier de son incroyable philosophie de la merditude. "la boite de vitesse c'est pas ton truc", "t'es mou". Ni une ni deux, il me fait entrer dans une résidence et sort un sachet de croissant de la boite a gants, il se tourne vers moi en tendant son index obséquieux: "j'te laisse deux minutes pour te ressaisir"..........
    je me suis demandé si c'était pas une blague ? le mec utilise son heure de cours ( que je paie !) pour que je lui serve de taxi livreur de croissant, il me descend et me fait profiter de sa bonne humeur.

    Autant le dire, je n'ai plus jamais remis les pieds dans cette auto-école et j'ai fait annuler mes heures sans avoir passer le code. Suite a cela, j'ai trouvé un taff ( auquel je vais a velo ). Le permis, ça craint ! je ne peux donc que t'appuyer dans cette critique.




    je valide aussi, le meilleur moyen de faire face aux péripéties troublantes de Game Of Thrones est encore de lire les bouquins. Ainsi, j'ai été beaucoup moins choqué que mon voisin lors des "noces pourpres".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que la question se divise entre ceux qui le passent avec brio à 18 ans tout pile et ceux qui se réveillent la nuit avec des sueurs nocturnes parce qu'ils rêvent qu'ils sont en cours de conduite (ça ne sent pas du tout le vécu)
      J'entends tous les 4 matins des histoires dans ce genre : moniteurs qui vont faire leurs courses, boire un café, totalement inconnus au concept de pédagogie ou même de politesse élémentaire etc etc. J'ai fait 4h de conduite : les 2 premières plutôt pas mal bien que mortifiée par le stress, avec un moniteur sympa et blagueur ; les 2 dernières avec un connard qui me criait dessus pendant une heure avec commentaires bien sentis en prime. Merci au revoir, ils ne m'ont plus jamais vue.
      Mon code périme en avril prochain et j'espère vraiment avoir réussi à surmonter ma peur et mon dégout d'ici là et ne pas perdre l'argent que j'y (mes parents) ai déjà mis. Comme toi mon argument principal c'est de ne pas avoir à galérer quand je devrai chercher du travail... (puis je sais pas faire du vélo)


      Tu m'étonnes. Je vais m'y atteler d'ici peu !

      Supprimer