mardi 18 juin 2013

The only thing I understand is what I feel

Rien ne va plus.

Pour la quatrième nuit consécutive j'enchaîne de petites périodes de sommeil entrecoupées de réveils très désagréables. Au choix en sueur, la bouche pâteuse, avec un mal de tête carabiné, en sueur, ou encore en sueur. Non je n'ai point contracté de maladie sortie des tréfonds des laboratoires pharmaceutiques, c'est bien plus simple : J'AI CHAUD. C'est cette putain de chaleur de la race à sa grand mère qui m'empêche de dormir. Voire, et franchement je n'exagère qu'un peu, qui m'empêche de vivre. J'envisage très sérieusement d'investir dans une résidence secondaire en Laponie et de passer l'été à travailler pour le Père Noël.
J'ai la chance (non) de vivre dans un appart avec une mezzanine, ce qui en soit est une bonne chose. Par contre le truc auquel on ne pense pas tout de suite c'est que mezzanine = putain d'accumulation de chaleur de merde impossible à déloger. Comme la chance ne sourit jamais qu'une fois, le lit est sur la dite mezzanine. Je vous laisse résoudre l'équation, pour moi ça signifie concrètement que je suis entrain de péter une durite.
Moi qui avait l'habitude de la campagne auvergnate, je pensais naïvement que dans le sud de la France aussi les nuits étaient fraiches, QUE NENNI, on dirait que nos amis sudistes n'ont pas encore connaissance de ce concept. 35°C la journée, 25°C la nuit, great.

Je déteste l'été.

7 commentaires:

  1. C'est un peu la même ici. Il fait TROP chaud. Je me suis levée au moins trois fois cette nuit, j'ai vidé deux bouteilles d'eau - eau qui s'est aussitôt évaporé via ma transpiration on dirait, et je n'ai pas cessé de me tourner sur le matelas à la recherche d'un peu de fraîcheur.

    Du coup je compatis. Beaucoup. Dire que nous en sommes qu'au début...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand en plus on vit avec un Chevelu qui fait très bien radiateur l'hiver mais à qui on demanderait bien d'aller dormir sur le canapé pour qu'il arrête de réchauffer encore plus la pièce l'été, c'est la joie :D

      Oui c'est bien ça le pire ! Si déjà fin juin c'est insupportable...

      Supprimer
    2. Haha, j'ai exactement le même à la maison. C'est encore pire. (Et je ne parle même pas des deux chats qui, évidemment, adorent dormir sur toi quand il faut 40C dedans)

      Je suis "ravie" de voir que je ne suis pas seule à profondément haïr la chaleur. Dans mon entourage tout le monde me dit que c'est agréable... Je ne suis pas d'accord du tout.

      Supprimer
    3. Je n'ai qu'un chat mais le même problème aussi !

      Effectivement, je ne compte plus les "arrête de te plaindre, depuis le temps qu'on attend ça" mais je vois pas du tout ce qu'il y a d'agréables à se retrouver recouverte de sueur au moindre mouvement, franchement, j'aimerais qu'on m'explique.

      Supprimer
  2. Ah bravo j'ai ça en tête pour la journée maintenant:

    http://www.youtube.com/watch?v=vMCbJB4yNXo !

    (Ce commentaire...est nul)

    RépondreSupprimer
  3. Si, si l'été il fait frais..; A la campagne. Va dormir a St guillem le désert, Gignac, Aumelas, etc... Tu auras besoin d'une bonne couette avec ta fenêtre ouverte ^^
    C'est la ville qui pue et accumule la chaleur. En tout cas, je compatis. Il fait chaud et je n'en manges plus tellement je n'ai plus d'appétit.

    RépondreSupprimer