mercredi 19 février 2014

I'm nowhere to be found.


Encore presque un mois sans article, on peut dire que l'inspiration n'est pas de mon côté ces temps ci. J'ai vraiment envie de faire vivre cet espace mais à part lors de mes rares élans de motivation j'ai du mal à trouver des sujets d'articles qui ne soient pas toujours de longs et inintéressants racontages de vie... mais bon, comme ça fait longtemps et que j'aime bien me contredire, aujourd'hui ça sera quand même un petit life update.

001. Quelques jours après la parution du dernier article, je me suis fait tatouer pour la seconde fois. Après 3 heures de piquage (entrecoupées de pauses pour cause de tatoueur se remettant difficilement d'une soirée bien arrosée la veille, haha) j'ai eu le plaisir d'admirer une bien belle bébête volante ornant mon avant bras. ♡ J'ai beaucoup saigné pendant la séance ("il manque quelques finitions mais on va s'arrêter là parce que j'ai pas trop envie de te vider de ton sang" dixit l'artiste, haha²) ce qui veut dire qu'une partie d'encre un peu plus importante que la normale est partie avec les croutes et la pelade. Ça signifie aussi des retouches plus conséquentes que la moyenne pour y remédier mais peu importe, mon corbeau est quand même trop joli et je suis TROP contente.
J'ai la cervelle qui bouillonne et ne peut m'empêcher de réfléchir aux futurs voisins du piaf qui me parait déjà beaucoup trop seul, perdu sur mon bras.
D'ailleurs on parle peu du problème majeur qui se pose pour les gens aux bras squelettiques (comme moi) : pas assez de place pour les tatouages ! J'ai déjà dû déplacer mon futur projet sur mon mollet après m'être rendue à l'évidence, ça serait perdre beaucoup de potentiel de se limiter à une si petite surface pour ce que j'ai en tête. Bref, ça m'énerve ! (ne me dites pas de manger plus, je ne fais que ça. La seule chose que ça change c'est l'épaisseur de la cellulite sur mes jambons !)

002. Depuis que je lis le blog de La fille renne j'ai terriblement envie de m'offrir un appareil argentique. Je suis tombée amoureuse du rendu de ses photos. Je ne pourrai jamais m'offrir un réflex numérique (ou pas avant plusieurs années) et j'ai du mal avec le rendu des compacts, ça pourrait être un joyeux compromis.
Je suis de plus en plus frustrée au quotidien ne pas avoir d'appareil photo digne de ce nom, juste mon portable et sa qualité dégueulasse... 


003. A la fac les cours se suivent et se ressemblent. Je déclare officiellement ce semestre 4 le plus CHIANT, pourtant je pensais vraiment avoir touché le fond avec le 2ème l'année dernière. L'immense majorité des cours ne m'intéresse absolument pas, je me demande constamment ce que je fous là : joyeux remake d'il y a un an en somme.
Je doute fortement d'avoir cette deuxième année sans passer par les rattrapages. Je doute même de l'avoir tout cours en fait, et pourtant il faudrait vraiment, parce que j'en ai besoin pour aller dans la licence pro qui m'intéresse et ça m'emmerderait vraiment de retaper.

004. Note pour moi même : se bouger les fesses et commencer à chercher un job pour cet été.

005. J'ai récemment vu Psychose et c'était super cool. Je suis pas quelqu'un d'habitué aux vieux films, encore moins ceux en noir et blanc, mais j'ai énormément apprécié ce classique. J'ai encore plus envie de voir la prochaine saison de Bates Motel gniiii.
J'ai aussi vu le film White Oleander que j'ai également énormément aimé. Les gens s'accordent apparemment à dire que le livre est une pépite plus belle encore, donc j'espère me le procurer rapidement. (d'ailleurs je me tâte à investir dans un kindle ou assimilés, surtout pour les gros livres de 12kg qui prennent tout mon sac, cace-dédi George RR. Martin)
Et sinon je suis toujours entrain de lire Un bûcher sous la neige, de Suzanne Fletcher. Ça fait plus d'un mois que je l'ai commencé je crois, what is wrong with me? Pourtant j'aime d'amour x1000 ce bouquin, qui est je crois l'un des plus beaux que j'ai jamais lu, et j'ai très très hâte de savoir ce qui va arriver à la fin, mais je rame quand même comme jamais à le lire. La logique.

Sinon, rien. x

4 commentaires:

  1. Quand l'inspiration ne vient pas, alors ça ne sert à rien de se forcer. Pour ma part même si j'ai bien envie d'écrire à nouveau sur mon blog j'ai le triste sentiment que je n'ai rien à dire et que cela ne sert à rien. En tout cas je suis contente de lire toutes ces petites nouveautés.

    Ton tatouage est très beau, et je compatis totalement à ton problème de bras et membres squelettiques : j'ai des poignets et des bras très fins, pareil pour mes chevilles. Effectivement ça donne vite l'impression que toute la place est prise en deux/trois pièces, c'est dommage.

    Quant à la fac, si tu sais que cela te permet d'accéder à une licence professionnelle qui t'intéresse, alors n'abandonne pas ! J'imagine à quel point ça doit être pénible, toutefois, d'assister à des cours qui ne passionnent absolument pas. Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois aussi qu'il faut attendre sagement, mais je suis quand même impatiente de te relire de mon côté !

      Merci :) Voilà, ça oblige aussi à réfléchir en terme de pièces plus petites, ça m'ennuie.

      Et merci encore pour tes encouragement. Je suis de toute façon trop peureuse pour tout laisser tomber, alors je me laisse porter...

      Supprimer
  2. Je crois qu'on a ses grosses périodes avec les blogs, on a envie d'écrire mais on y arrive pas... les idées nous fuient ou simplement les mots. Enfin, des périodes pas terribles et c'est que qui m'est arrivée l'année dernière.
    Ton tatouage je le trouvais vraiment magnifique, les retouches le rendront alors que plus beau. Le résultat final va être bien je le sens. J'imagine la frustration par rapport au manque de place, je ne suis pas fine moi... le problème est juste la réflexion à avoir : tatouages que l'on peut cacher très facilement. Je ne suis pas encore tatouée mais normalement je vais passer sous l'aiguille cette année... juste une question d'argent maintenant je pense.
    J'espère que tu valideras cette année et que tu pourras commencer une licence pro intéressante... accroche-toi ! Je sais à quel point c'est chiant d'être dans des études qui ne nous intéressent pas en plus de ne pas nous passionner. C'est juste l'horreur, une belle corvée... Courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça va ça vient. Et puis il faut dire que je ne fais pas grand chose de passionnant en ce moment alors ça n'aide pas à être inspirée !

      C'est très gentil à toi :) J'ai vraiment hâte de faire les retouches aussi, les couleurs sont inégales pour l'instant mais ça sera vite arrangé !
      Il y a de la marge sur un corps pour des tatouages se cachant facilement ! ^^ Tu verras, une fois le premier fait on a du mal à se refréner...

      Merci à toi aussi pour tes encouragements :)

      Supprimer