dimanche 17 mai 2015

Who killed the world?

 Dernièrement dans mon écran.
  

Je me suis intéressée à Margaret grâce à la présence d'Anna Paquin dedans (je n'ai aucune objectivité vis-à-vis d'elle puisqu'elle joue Malicia dans X-Men, je vous préviens). Elle y incarne Lisa, une adolescente New-yorkaise qui se retrouve impliquée quand un grave accident de la route et pense devoir en porter la responsabilité. Son personnage est parfois énervant, c'est typiquement l'ado agaçante rebellée contre le monde entier et persuadée d'avoir raison. Mais ce côté un peu cliché est contrebalancé par l'impact que l'accident a sur elle, et la façon dont elle essaye tant bien que mal de s'en sortir et d'apaiser sa culpabilité.
Il y a pas mal de sous intrigues mais le film est clairement centré sur Lisa. Les autres persos restent en retrait même si ils sont tous intéressants à leur manière (d'ailleurs il y a Jean Reno dans le film, oui oui.) Et même si il est un peu long (et qu'il y a quelques longueurs, genre des plans sur New York qui s'éternisent) j'ai vraiment beaucoup aimé, principalement pour la performance d'Anna Paquin d'ailleurs.


J'ai aussi vu The Necessary Death of Charlie Countryman, parce que j'étais curieuse de voir Shia Labeouf ailleurs que dans Transformers après son apparition dans le clip de Sia (que j'ai adoré d'ailleurs).
DONC, Charlie se retrouve à Bucarest après la mort de sa mère, et est entrainé plus ou moins malgré lui au milieu d'un triangle amoureux qui compte dans ses rangs un tueur de sang froid (joué par Mads Mikkelsen d'amour.) Le scénario bien que pas transcendant reste bien amené je trouve. J'ai vu qu'on critiquait le film de trop mélanger les genres : un peu de romance par ci, un peu de thriller par là, avec une pointe de fantastique. Ça ne m'a pas du tout dérangé, l'histoire est fluide avec juste ce qu'il faut de perché.
Ce qui est le plus frappant je trouve c'est la beauté de la photographie, apparemment le réalisateur a fait beaucoup de clips musicaux et c'est vrai que ça se ressent, l'esthétique est vraiment particulière. Et puis il y a la BO qui renforce ce côté un peu psychédélique du film.
Côté acteurs, on retrouve aussi Evan Rachel Wood qui est à tomber par terre et n'a pas cessé une seconde de me rappeler Aleks, et BONUS : Rupert Grint en wannabe pornstar. Bam.



Pour Mad Max : Fury Road, c'est le côté a-mis-en-rogne-les-anti-féministes qui m'a motivée à mettre les pieds au ciné en ayant a peine vu la bande annonce et n'ayant même pas jeté un petit coup d'oeil au synopsis. (et je n'étais pas allée au ciné depuis Le Hobbit !!!!)
Je savais que ça allait être explosion-fest, clairement je n'ai pas été déçue. Le film est un petit concentré d'images de FOU, de personnages tous plus badass les uns que les autres, d'explosions, d'explosions, de grosses bagnoles sorties des enfers, d'explosions, de mur d'enceintes et de guitare lance-flammes, et je vous ai précisé que beaucoup de choses explosaient ? (non mais sérieux si vous êtes sensibles des oreilles prenez des bouchons)
Le scénario est plutôt simple mais m'a tout de même beaucoup intéressée et SURTOUT, on en prend plein les yeux.
(Et si vous avez joué à Borderlands je pense que l'univers va vous être très familier !)


Et pour finir je me suis posée devant 10 Things I Hate About You parce que j'étais vraiment d'humeur à regarder un teen movie fin années 90 début 2000 (ce sont les meilleurs, on est d'accord).
Je n'ai pas grand chose à dire dessus à part que c'était cool et qu'il y avait Heath Ledger dedans et que du coup j'étais aussi triste, voilà. xx

8 commentaires:

  1. J'ai beau regarder n'importe quel film avec Anna Paquin, dans ma tête elle est toujours Sookie et j'ai tout le temps envie de la baffer >___<...

    Rhaaa Heath Ledger <3... quel gâchis :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai jamais pu regarder True Blood alors j'ai pas ce problème (j'ai du googler pour être sure que c'était bien là dedans d'ailleurs xD)

      Oui hein :(

      Supprimer
  2. AHAH!
    10 things I hate About you. Pendant un moment, quand j'étais plus jeune, je le regardais deux fois par semaine! J'étais - sans doute - amoureuse de J.Gordon Levitt.
    J'ai un peu honte quand même mais bon... x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha je trouve qu'il a une sacré tête à claques (même aujourd'hui) mais j'ai aussi eu mes crushs un peu honteux alors je ne dirais rien xD

      Supprimer
  3. J'éprouve un véritable rejet pour Anna Paquin, je ne sais pas si c'est à cause de True Blood que je conchie mais je ne peux vraiment pas la voir à l'écran. Le seul rôle que j'aie aimé d'elle, c'est son tout premier en tant que la petite fille de The Piano. Du coup j'ai envie de voir Margaret parce que je n'aime pas ne pas laisser leur chance à des acteurs juste parce que j'ai une si forte idée préconçue d'eux.

    Charlie Countryman est aussi ajouté à ma liste, tu m'as eue à la "belle photo" qui est un des points auxquels je suis très sensible en regardant un film. Et la pléthore de chouettes acteurs ne peut être qu'un plus !

    Je n'avais absolument pas fait le lien entre Mad Max:Fury Road et Borderlands, et pourtant MAIS C'EST BIEN SÛR TOTALEMENT ÇA <3 Personnellement j'ai adoré ce film, absolument pas pour le débat bullshit anti-féminisme (je ne vois pas du tout ce qu'il y a à débattre), mais parce qu'enfin le réal a pu avoir les moyens de faire le Mad Max dont il a toujours rêvé, et ÇA EN JETTE. Je regrette un peu la faiblesse de scénario, l'univers est tellement riche que ça m'a frustrée de ne pas plus l'explorer, tout comme les personnages ne sont pas assez creusés, mais pour le reste - MAZETTE QUELLE CLAQUE.

    Bref, à nouveau de très bonnes références de films qui me donnent de quoi voir dans les prochaines semaines, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je te comprends il y a aussi des têtes que je ne supporte pas (coucou Melanie Laurent :x). Je ne sais pas si c'est le film parfait pour te réconcilier avec elle parce que son personnage est un peu une tête à claques par moments, mais bon tu me diras ce que tu en as pensé si tu le regardes !

      Pour Mad Max tu comprends c'est tellement de la propagande féministe un film où les deux persos principaux dont une femme sont sur un pied d'égalité, voire PIRE parfois le perso féminin mène complètement le jeu, quel scandale.... UGHHH les gens.
      Je suis d'accord pour le scénario, 2h de plus ne m'auraient pas dérangée pour expliquer un peu plus le pourquoi du comment (surtout que je n'ai pas vu les précédents, j'étais un peu dans le flou). J'ai l'espoir que ce côté là soit exploré plus en profondeur dans Mad Max : Furiosa (ou The Wasteland, j'ai vu des articles contradictoires) qui a déjà été annoncé !

      Supprimer
  4. Je t'avoue être un peu sceptique (comme la fosse - ha ha) face à l'annonce d'une suite. Faire un remake, ok, avec des "vrais moyens modernes", ok, le pari est largement réussi. Mais les suites me font l'effet de tirer sur la corde "ça va ramener des sous", et j'ai un peu plus de mal, l'effet de surprise sera passé, j'aurais préféré que ça soit juste un one shot. Après, Mad Max est déjà prévu comme une série de films à la base, donc je fais sans doute un peu ma mauvaise langue aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dis qu'il y a surement encore tellement à raconter sur les personnages et l'univers qu'il y a moyen de faire un truc bien. Je suis peut-être trop optimiste !
      Les suites ne me dérangent pas tellement quand il n'y en a qu'une, voire deux. Au delà je suis d'accord qu'on a pas trop de doute sur la motivation derrière en général...

      Supprimer